Projet Inawezekana

Transformation des conflits à travers les Cadres de Dialogue et de Médiation (CDM) et la facilitation d’accès à la terre pour des producteurs agricoles familiaux

                                         Contexte et Justification

Le projet INAWEZEKANA  ou ARC Adressing Roots Causes dans son volet Transformation des conflits à travers les Cadres de Dialogue et de Médiation (CDM) et la facilitation d’accès à la terre pour des producteurs agricoles familiaux est mis en œuvre dans les groupements de Mbinga Sud, Mbinga Nord, Buzi et Ziralo dans la Chefferie de Buhavu en Territoire de Kalehe par le Consortium ZOA, WC et VNGI avec leurs partenaires de mise en œuvre.

Le projet INAWEZEKANA, s’inscrit dans la logique de consolidation des actions de stabilisation en territoire de Kalehe et vise à contribuer à la transformation des causes profondes des conflits en soutenant un processus de stabilisation de la zone d’intervention à travers trois piliers :

– le renforcement de la résilience des communautés qui soit participatif pouvant avoir  un impact positif sur la bonne gouvernance des entités décentralisées ;

– la transformation des conflits dans une approche inclusive et de responsabilisation des acteurs locaux à travers le Cadre de Dialogue et de Médiation (CDM) incluant les jeunes, les femmes et les groupes marginalisés ;

– la promotion d’un accès inclusif et équitable aux bénéficiaires du projet aux moyens de subsistance durables, notamment les fonciers.Dans ce projet, APC en sa qualité de partenaire de mise en œuvre de ZOA travaille de manière opérationnelle dans le pilier dialogue démocratique et ce,  à travers trois axes d’intervention qui sont : 

L’accès à la terre pour les agriculteurs familiaux et ou les paysans sans terre en négociation avec les  grands concessionnaires et d’autres détenteurs des espaces de terres ;

La transformation des conflits fonciers et sécurisation des droits fonciers de tous ;

-Le renforcement de la durabilité des CDM en tant que structure communautaire de prévention et transformation des conflits.

Les CDM, structures locales mises en place par les leaders des communautés grâce à l’accompagnement de Action pour la Paix et la Concorde (APC), sont des mécanismes de restauration de la confiance et de facilitation du rapprochement entre les communautés ainsi que les individus en mettant l’accent sur la promotion du dialogue démocratique et intercommunautaire en vue  de transformer positivement les conflits.

 Le Cadre de Dialogue et de Médiation (CDM) comme mécanisme local de transformation de prévention et résolution de conflits fonciers en vue de la restauration de la confiance et du renforcement du rapprochement des communautés ethniques  et de parties en conflit  est appuyé par le présent projet. Pour la plus part, mis en place depuis 2010, les CDM sur l’Axe littoral ont démontré leur efficacité dans le rapprochement des communautés longtemps opposées, à travers les séances d’analyse continue du contexte socio-sécuritaire, les séances de Sensibilisation & Plaidoyer et la médiation en faveur des parties en conflit. La composition des CDM a depuis leur création, été présentée par les acteurs comme l’un des facteurs de leur légitimité et réussite. Multiethniques et impliquant les différentes couches et catégories sociales actives dans le site d’implantation du CDM,  la configuration de ces structures fait d’elles des espaces de dialogue où s’expérimente la prévention et résolution de conflits fonciers  et ceux socio-économiques.

Ce projet est d’une durée de trois ans et a commencé en juillet 2017 et se clôture en décembre 2020

English English French French German German Swahili Swahili
facilisis non consectetur libero Donec risus ut sit tristique nec