Qui sommes nous

Présentation de l’Organisation 

 

L’ONG Action pour la paix et la Concorde  est organisation de droit Congolais située sur les rives du lac Kivu à l’Est de la RDC. Cette ONG apporte une expertise de nombreuses années à accompagner les communautés affectées par des conflits et les acteurs sociopolitiques en les incitant à l’adoption d’alternatives non violentes dans la recherche de sortie de crises ;

Le crédo de l’APC est la promotion de la cohésion sociale en accordant une attention toute particulière à des processus de dialogue porteurs des voies d’accès durables à la paix.

APC a pour vision, une Afrique sans conflits communautaires violents. Sa mission  est  l’accompagnement des acteurs dans la transformation positive de leurs  conflits.

APC s’est fixée comme objectifs de  Contribuer à la promotion de la paix et la  concorde entre communautés en conflit, Soutenir le renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la prévention et la transformation des conflits et Promouvoir la bonne gouvernance.

Son ambition est de devenir un Centre Professionnel en Transformation des Conflits, CPTC en sigle.

La recherche, l’analyse des dynamiques conflictuelles étant au cœur du processus de prévention et de transformation des conflits, APC a développé une approche réflexive : la Recherche Action Participative (RAP), qui permet de s’assurer de la participation de toutes les parties prenantes dans le processus de prévention et de transformation des conflits. Dans sa démarche de Prévention et de Transformation positive des Conflits à la base, APC collabore avec les communautés locales pour élaborer des mécanismes alternatives de prévention et de régulation non violentes des conflits. Ce processus abouti à la mise en place des structures communautaires qui servent des ponts entre APC et la communauté dans le processus de construction des infrastructures de paix.

En tant qu’organisation nationale, APC est présente dans plusieurs provinces de la République Démocratique du Congo et membre actif dans la coalition internationale de droit Suisse Tujenge Amani !

Pour savoir davantage sur l’institution, merci consulter son site web : https://www.apcasbl.org

Notre mission
Notre vision
Nos objectifs

Sa mission est l’accompagnement des acteurs dans la transformation positive de leurs conflits.

APC a pour vision une Afrique sans conflits communautaires violents

APC s’est fixée comme objectifs de Contribuer à la promotion de la paix et la concorde entre communautés en conflit, Contribuer au renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la transformation des conflits et Promouvoir la bonne gouvernance.

Stratégie d’intervention
Sites d’intervention

La recherche, l’analyse des dynamiques conflictuelles étant au cœur du processus de transformation des conflits, APC a développé une approche réflexive : la Recherche Action Participative(RAP), qui  permet de s’assurer de la partition de toutes les parties prenantes dans le processus de transformation des conflits.

Ville de Bukavu ; territoire de Kalehe (dans les 15 Groupements) ; territoire de Kabare: Kabamba, Katana, Kayandja, Kavumu ; territoire de  Shabunda dans les deux chefferies : Bakisi et Wakabango Ier ; territoire de Walikale (Nord-Kivu) : dans les  groupements Waloaloanda et Bakano ; Le processus de transformation des conflits vient de commencer dans le territoire d’Uvira et Zone d’Itombwe par une analyse du contexte des conflits et au niveau Régional au Rwanda et au Burundi.

Mécanisme de transformation des conflits

Dans sa démarche de Prévention et de Transformation positive des Conflits à la base, APC collabore avec les communautés locales et les autorités pour élaborer des mécanismes alternatives de transformation non violentes des conflits. Ce processus a abouti à la mise en place des Cadres de Dialogue et de Médiation, CDM. Ces structures communautaires de transformation des conflits sont constituées par dix à douze membres élus au cours des assemblées électives dans lesquelles toutes les catégories et couches sociales identifiées. Le principe de la représentativité met un accent  particulier sur la  participation d’au moins 40% des femmes, la représentation des autorités coutumières et des différentes communautés ethniques.

 

Le dialogue social: En premier lieu, au niveau local, le dialogue se passe  à la base à travers les rencontres de dialogue organisées par les membres des CDM pour que les acteurs locaux trouvent de manière consensuelle et non violente des solutions aux problèmes qui les opposent. En second lieu, organisés par APC aux niveaux territorial, provincial, national et régional ; le dialogue entre les acteurs directement touchés à ces niveaux dont les autorités coutumières, politico-administratives et les services de sécurité pour la recherche.

English English French French German German Swahili Swahili
Donec velit, tristique odio elit. sem, non