MISE EN PLACE DES COMITES TERRITORIAUX DE PILOTAGE

Les Comités de Pilotage Territoriaux viennent d’être mis en place dans les territoires de Kalehe, Walungu et Kabare. C’était en date du  8 Février 2020 que le comité de pilotage de Kalehe a été mis en place à Bunyakiri. Ensuite suivra le comité de pilotage de Walungu en date du 13 Février 2020 à Walungu-centre, alors que celui de Kabare a été mis en place à Luhago en date du 14 Février de la même année. Cela sous la Facilitation de l’ONG Action pour la Paix et la Concorde à travers son projet « Jeunesse engagée pour la paix dans la Province du Sud-Kivu » bénéficiant de l’appui financier du Fonds du Secrétaire Général des Nations-Unies pour la Consolidation de la Paix ; un cofinancement au Programme Tujenge Amani ! appuyé techniquement par le Département Fédéral des Affaires Étrangères Suisse à travers son Ambassade en République Démocratique du Congo.

Alors que les deux, programme et projet, visent la réduction des violences communautaires, le projet jeunesse engagée pour la paix qui veut que le comité territorial de pilotage soit mis en place vise à contribuer à la réduction des violences communautaires liées à l’implication des jeunes dans les groupes armés en vue de la stabilisation durable de la province du Sud-Kivu en général et des territoires de Kabare, Kalehe, Shabunda et Walungu en particulier.

Constitués chacun des membres du conseil local de sécurité, le conseil territorial de la jeunesse, les représentants des Noyaux mamans et jeunesse Tujenge Amani, ces comités territoriaux de pilotage mis en place ont comme rôle et responsabilité:

  • de participer aux missions de suivi et évaluation et de définir les nouvelles recommandations et orientations pour l’atteinte des résultats du projet ;
  •  de Participer à certaines activités stratégiques du projet, à savoir les Ateliers de restitution des résultats de la Recherche-Action Participative (Rap), le Dialogue sur les résultats de la RAP, les Ateliers de formation, la définition des critères de sélection des Bénéficiaires des Activités Génératrices des Revenues et validation de leurs listes, le Plaidoyer. Les activités génératrices des revenus sont prévues dans le cadre de ce projet en vue de réduire les risques des jeunes à se faire enrôler dans les groupes armés faute d’occupation.

  • d’appuyer les parties prenantes dans la mise en œuvre de certaines activités en cas de blocage ou des défis majeurs ;
  •  de participer aux réunions trimestrielles du Comité de Pilotage et formuler les recommandations.

Les territoires de Kalehe, Kabare, Shabunda et Walungu où est exécuté le Projet  jeunesse engagée pour la paix sont en proie non seulement à l’activisme des groupes armés perpétrant des exactions auprès des populations civiles, mais aussi à des conflits liés surtout à l’exploitation des ressources naturelles et ceux coutumiers engendrant des violences communautaires. Dans la manifestation de ces trois maux sociaux qui déstabilisent ces territoires, les jeunes sont souvent utilisés comme acteurs. C’est pourquoi les autorités locales jugent opportune la mise en place de ce Comité Territorial de Pilotage en vue de suivre de près la mise en œuvre des activités du projet jeunesse engagée pour la paix au Sud-Kivu. Les activités prévues dans le cadre de ces programme et projet (médiation, sensibilisation,…) s’inscrivent dans le cadre de la consolidation de la paix.

Pour le Chef de Poste de Luhago,  80% de la population de son entité vivent des travaux des champs. Cette population a peur d’accéder aux champs suite à l’insécurité perpétrée par les groupes armés actifs dans la zone. Ces groupes érigent illégalement des barrières et extorquent la population. Le Comité de Pilotage Territorial où siègeront aussi les jeunes va donc aider, à côté des jeunes, dans la sensibilisation des autres jeunes à quitter les groupes armés.

Le Secrétaire Administratif de la chefferie de Ngweshe déclare, quant à lui, que la mise en place du Comité de Pilotage Territorial vient apporter un appui aux actions de paix que mène la Chefferie de Ngweshe , théâtre des conflits armés et des cas de justice populaire.

Et pour la Société Civile de Kalehe, cette structure mise en place vient renforcer la gestion de proximité de la question sécuritaire ;c’est-à-dire qu’à travers ce cadre, la jeunesse et les autorités locales pourront face-face se recadrer par rapport à la problématique paix et de stabilisation.

En somme, les membres des conseils locaux de sécurité, les conseils territoriaux de la jeunesse et les structures communautaires de paix pour ces quatre territoires s’engagent à contribuer à l’atteinte des résultats en participant aux actions stratégiques de stabilisation prévues par le projet jeunesse engagée pour la paix dans les territoires de Kalehe, Kabare et Walungu.

Après la mise en place de ces comités dans les territoires cités ci hauts, ce même exercice  a été  fait à Luhago dans le territoire de Shabunda en date du 07 Mars 2020

English English French French German German Swahili Swahili
nec at ut Sed leo elementum odio ut Nullam libero ut